Des plantes pour dépolluer l’intérieur de nos maisons !

Cela peut paraître étonnant mais l’air intérieur que nous respirons est beaucoup plus pollué que l’air extérieur. Comme il est moins souvent renouvelé, il contient toutes sortes de polluants volatiles pouvant avoir des effets nocifs sur notre santé.

Des sources de pollution multiples
Aujourd’hui, les sources de pollution sont nombreuses. On peut citer par exemple les produits d’entretien, les meubles, les moquettes, tapis et parquets qui libèrent des substances toxiques, les appareils électroniques qui libèrent des ondes tout aussi néfastes pour notre santé, sans oublier les bougies parfumées, encens, désodorisants d’intérieur, la cigarette, les chauffages d’appoint… et la liste est longue ! Cette pollution peut se traduire par des maux de tête, des troubles du sommeil, des irritations des voies respiratoires, allergies, des réactions cutanées et même aller jusqu’à l’intoxication.

Des plantes dépolluantes d’intérieur
Plusieurs espèces de plantes peuvent servir à purifier votre maison ou votre bureau et détoxifier l’air que vous respirez. Elles sont dites plantes  dépolluantes  ou  assainissantes  et représentent de vrais filtres à air naturels, en plus d’orner votre petit chez vous !

Comment ça fonctionne ?
Les composés volatiles et toxiques contenus dans l’air sont absorbés par tous les éléments de la plante (feuilles, tiges, tronc), qui sont ensuite convertis en nutriments. Parallèlement à ce processus de transformation, la plante dépolluante rejette de la vapeur d’eau, qui humidifie l’air et le rend plus sain. Certaines plantes peuvent même détruire des moisissures et champignons microscopiques.

Quelle plante pour quel besoin ?
- pour dépolluer l’air des ondes étectro-magnétiques (télévision, écran d’ordinateur, appareils électro-ménagers…) le cactus et le spatiphyllum sont de bonnes solutions.
- pour absorber les composés volatiles issus des solvants, peintures, produits d’entretien, l’aloe vera et le philodendron sont très efficaces.
- pour lutter contre l’odeur et l’émission de substances néfastes du tabac, l’azalée, le lierre ou encore le dracaena sont préconisées.
- pour lutter contre le monoxyde de carbone dégagé par les chauffages d’appoint au gaz, le chlorophytum est une excellente solution.
- enfin, si vous avez besoin d’humidifier l’air, vous pouvez choisir des plantes qui émettent de la vapeur d’eau telles que le gerbera ou la fougère.

Vous respirerez enfin un air plus sain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *